Reims Campus soutient les initiatives de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Ensemble contre les violences sexistes et sexuelles.

Violences sexistes ou sexuelles : de quoi on parle ?

Gestes déplacés, propos à connotation sexuelle… Comment reconnaître les violences sexistes ou sexuelles ?

Les points à retenir

  • Les violences sexistes ou sexuelles sont sanctionnables pénalement. 
  • La notion de consentement est essentielle.
  • Ne pas dire « non » ne veut pas dire « oui ».
  • Quand il y a un contact physique, la violence sexuelle devient une agression à caractère sexuel.

Quand parle-t-on de violence sexiste ou sexuelle ?

Une violence sexiste ou sexuelle, c’est lorsqu’une personne impose à autrui un propos (oral ou écrit), un comportement, un contact à caractère sexuel. Cela porte non seulement atteinte aux droits fondamentaux de la personne, notamment à sa dignité, mais aussi à son intégrité psychologique et à son intégrité physique dans le cas d’une agression.

Quelles sont les différentes violences sexistes et sexuelles ?

Les violences sexistes ou sexuelles peuvent prendre différentes formes :

Verbales et psychologiques :

  • réflexions dégradantes et/ou propos à connotations sexuelles sans consentement ;
  • remarques et blagues sexistes ;
  • incivilités, irrespect, mépris ;
  • interpellations familières ;
  • injures ;
  • chantage et/ou menaces ;
  • harcèlement moral ou sexuel...

Virtuelles :

  • réception de messages à caractère sexuel ;
  • diffusion de photos sans accord et/ou de vidéos intimes (« revenge porn ») ;
  • insultes, moqueries...

On parle alors de cyberharcèlement ou de cybersexisme. 

Physiques :

  • attouchements ;
  • chantage sexuel ;
  • gestes à connotation sexuelle sans consentement ;
  • exhibitions ;
  • agression physique...

Ces situations peuvent se dérouler dans un cadre public, mais aussi dans des groupes restreints ou en privé. Dans tous les cas, elles sont punies par la loi.

Vous avez été victime d’une agression sexuelle ?

Vous disposez de six ans pour porter plainte. En cas de viol, ce délai est rallongé à vingt ans.

Trouver de l'info, une écoute et de l'aide
  • En cas de danger immédiat

En cas d'urgence, le 17, ou par SMS au 114 | Le 115 pour un hébergement d'urgence via le SAMU social

  • Victime ou témoin de violences faites aux femmes ?

Le 3919, un numéro de téléphone gratuit et spécialisé, qui garantit votre anonymat

La plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles

  • Pour signaler des violences

Rendez-vous sur la plateforme de signalement dédiée du service public : https://www.service-public.fr/cmi

  • Pour signaler une discrimination

Rendez-vous sur le site antidiscriminations.fr ou appelez le 3928.

  • Victime ou témoin de harcèlement ?

Appelez le 3020

  • Besoin de soutien

Reims Campus : rubrique santé - permanences psychologiques

Toutes les informations si vous recherchez une aide psychologique

  • Votre Crous est à l'écoute

Les Crous accompagnent les victimes de violences : crous-reims.fr/action-sociale/accompagnement-psychologique/

  • Des sites spécialisés qui vous informent sur vos droits

Publié le : 29 avril 2022

Dernière mise à jour : 29 avril 2022